Qu’est ce que le CHSCT ?

Le CHSCT ou Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail joue un rôle très important au sein d’une entreprise, qu’elle soit petite ou grande. Ce comité contribue à la protection de la santé et à la sécurité de tous les salariés. Mais que signifie réellement ce terme ? Quelles sont les véritables missions du CHSCT ? Quand doit-il être consulté ? Le point sur le sujet !

Le CHSCT, c’est quoi ?

Le CHSCT est une organisation qui représente le personnel dans les entreprises qui emploient en moyenne 50 salariés. Il prend en charge la protection des employés, notamment concernant l’hygiène, la sécurité et la santé. Le comité aide donc à améliorer les conditions de travail des salariés. Le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail a aussi des rôles spécifiques dans la société que le chef d’entreprise doit respecter. Il se doit de vérifier si tous les éléments du règlement concernant la sécurité au travail sont bien vérifiés. Pour ce faire, le comité se charge d’analyser et de prévenir les risques au travail et doit déterminer si chaque poste ne comporterait pas de risques particuliers. En vous informant sur https://idprevention.com/, vous en saurez davantage sur ce comité.

Comment intervient le CHSCT ?

Pour mener à bien sa mission, le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions du travail doit effectuer des inspections régulièrement ainsi que faire des études et des enquêtes. Il peut également participer à une formation SSCT pour mieux comprendre ce qu’il doit faire, ensuite transmettre les bons gestes aux salariés. Tous les documentaires nécessaires à sa mission doivent être transmis par le chef d’entreprise, ainsi que le matériel et le financement dont il aura besoin pour mener les enquêtes. En cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle, le CHSCT joue le rôle d’inspecteur et mène une enquête pour en déterminer les causes. Il est également appelé à faire une investigation si des incidents à risques surviennent souvent.

Quand faut-il consulter le CHSCT ?

Si le chef d’entreprise veut effectuer des modifications de l’aménagement du travail pouvant avoir un impact sur la santé et la sécurité de ses salariés, il doit d’abord en faire part au CHSCT. Il faut également consulter le comité pour tout changement concernant l’outillage, les produits et l’organisation du travail ainsi que pour l’établissement de la partie liée à sa mission dans le règlement intérieur. Il en est de même pour toutes les délibérations visant à améliorer la durée et les horaires du travail, l’environnement au sein des locaux et des sites ainsi que l’organisation matérielle. Le CHSCT intervient pour vérifier si tout changement peut avoir une incidence sur les conditions du travail.

Médecine du travail : quel est son rôle ?
Prévention : comment sensibiliser les collaborateurs d’une entreprise aux risques professionnels ?