Création d’entreprise : établir un business plan

Le plan d’affaires, ou business plan en anglais, est un outil indispensable à tout entrepreneur qui envisager de créer une entreprise. Ce document détaille les points clés de la structure à monter, mais démontre également sa solidité et sa rentabilité sur le long terme. Souvent composé de deux parties, cet outil comporte une section économique (business model, marché…) et financière (plan de financement, trésorerie…). En tout cas, le plan d’affaires garantit la réussite du projet c’est pourquoi il convient d’élaborer un document pertinent et efficace.

Quelle est l’importance d’un business plan ?

La rédaction d’un plan d’affaires se présente comme une étape incontournable pour lancer un projet d’entreprise. En effet, ce document regroupe tous les aspects concrets concernant la création ou la reprise d’une activité. Il s’agit en quelque sorte d’un outil qui concrétise votre projet. En plus de vous aider à structurer les grandes lignes de la structure, un business plan permet également d’aborder les questions majeures à anticiper. L’élaboration d’un plan d’affaires bien construit sera donc une assurance contre les mauvaises surprises.

À l’instar d’une feuille de route, cet outil peut devenir un point de repère pour orienter le développement de l’activité. D’ailleurs, la plupart des entrepreneurs l’utilisent comme un outil pour piloter et gérer l’entreprise. Au-delà de concrétiser les plans et les différentes stratégies, le business plan sert aussi à trouver un financement ou à convaincre vos interlocuteurs (partenaires, banque, investisseurs, etc.). Vu son rôle primordial, le plan d’affaires devra être mis à jour régulièrement selon les chiffres réalisés et l’évolution de l’activité.

Que doit contenir ce document de travail ?

La rédaction d’un business plan solide et convaincant passe par plusieurs étapes, mais surtout aborder plusieurs points clés :

  • Présentation du projet : grandes lignes, activité et secteur, valeurs de l’entreprise, profil du dirigeant et des membres du personnel
  • Étude du marché : montrer l’offre et la demande, analyse de la concurrence, tendance et règlementation, profil des futurs clients et avantage concurrentiel
  • Aspects économiques basés sur le marché, la cible et la concurrence : prix, produits/service, distribution, communication et promotion
  • Structure juridique : forme (SA, SAS, SARL…), régime social et fiscal, règlement intérieur, responsabilité du dirigeant
  • Données financières : tableau de financement, bilan, estimation de rentabilité, résultats prévisionnels, etc.

Notez par ailleurs qu’un bon business plan devra aussi répondre à plusieurs questions essentielles comme : comment s’est développé le projet ? Quelle est sa place sur le marché ? Quelle stratégie déployée pour la promotion de l’activité ?

Comment réussir la rédaction d’un plan d’affaires ?

Pour tous ceux qui souhaitent devenir entrepreneur, il convient de connaitre les règles de base pour l’élaboration de cet outil de travail. Étant un support de communication, le business plan se doit d’être bien présenté, concis et facile à lire. Dans ce cas, la forme compte aussi bien que le contenu notamment pour mettre vos idées en valeur. 

Selon les spécialistes, il faudra rester simple et précis, mais également structurer harmonieusement vos arguments. Pensez également à mettre l’accent sur l’essentiel et récapituler toutes les informations essentielles à chaque fin de chapitre. Bien entendu, vous devrez adopter un ton optimiste et enthousiaste pour montrer votre motivation et votre foi en votre projet. Après tout, l’idée consiste à convaincre, quitte à séduire, vos interlocuteurs à travers un document bien structuré.

Si vous n’avez pas les compétences requises pour la tâche, l’idéal serait de faire appel à un professionnel certifié et qualifié pour vous assister. Dans cette optique, vous pouvez contacter un expert-comptable, un avocat spécialisé, les réseaux d’aides à l’entrepreneuriat ou encore les applications en ligne. Pour finir, sachez qu’il est également possible de télécharger des modèles en libre accès sur Internet. Vous pouvez dans ce cas vous inspirer de ces exemples lors de la rédaction.

 

 

Pourquoi calculer le taux de marge ?
Quand faire appel à un manager de transition ?